Les héritiers du fleuve, tome 1
  • Éditeur québécois

Nous voici au XIXe siècle, en bordure du Saint-Laurent, là où le fleuve se mêle à la mer. Deux rives : celle du nord, aride, majestueuse, faite de falaises et de plages ; celle du sud, tout en vallons, en prés verdoyants et en terres fertiles. Des couples et leur parenté : Alexandrine et Clovis, Albert et Victoire, Emma et Matthieu, ainsi que James O’Connor, Irlandais immigré, seul membre de sa famille ayant survécu à la traversée.

Ces personnages plus grands que nature, plus vrais que la rudesse de l’hiver, plus émouvants que les larmes et les sourires qui se succèdent au rythme des marées, peuplent le premier tome des Héritiers du fleuve, une saga incomparable comme seule Louise Tremblay-D’Essiambre sait en créer.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
DU MÊME AUTEUR CHEZ LE MÊME ÉDITEUR 3
Copyright 5
NOTE DE L’AUTEUR 10
PREMIÈRE PARTIE - Automne 1887 ~ Printemps 1889 16
CHAPITRE 1 - Du côté de Charlevoix, fin septembre 1887 18
CHAPITRE 2 - Sur la Côte-du-Sud, quelques semaines plus tard 44
CHAPITRE 3 - Du côté de la grande ville, Montréal, décembre 1887, à quelques jours des fêtes de fin d’année 62
CHAPITRE 4 - De retour dans Charlevoix, au printemps 1888 80
CHAPITRE 5 - Septembre 1888, au village de Pointe-à-la-Truite 116
CHAPITRE 6 - Un mois plus tard sur la rive sud du fleuve, octobre 1888 132
CHAPITRE 7 - Printemps suivant à Montréal, avril 1889 176
DEUXIÈME PARTIE - Été 1891 ~ Été 1893 244
CHAPITRE 8 - Sur la Côte-du-Sud, début septembre 1891, au collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière 246
CHAPITRE 9 - Pointe-à-la-Truite, mai 1892 270
CHAPITRE 10 - Montréal, septembre 1892, sur la rue Sainte-Catherine 294
CHAPITRE 11 - Dix mois plus tard, en juin 1893, à l’Anse-aux-Morilles, chez les Bouchard 326
NOTE DE L’AUTEUR 346
CHEZ LE MÊME ÉDITEUR 349
QUATRIÈME DE COUVERTURE 350

Compléments