180 jours et le coeur plein
  • Éditeur québécois

Les miens d'abord.

C'est avec cette résolution tatouée sur le coeur qu'Olivia reprend son travail d'enseignante au primaire après un long congé de maternité. Elle doit vite se replonger dans les aléas du métier : épidémie de poux, collègue un peu zélé et parents parfois imprévisibles… Pour éviter que ses proches ne récoltent d'elle que des miettes, elle s'applique à prendre grand soin de ceux qu'elle chérit plus que tout.

De son bébé qu'elle devra partager avec la gardienne, de ses jumeaux qui vivent des hauts et des bas à l'école, de son père dont la santé faiblit, et de l'homme qu'elle aime à la folie.

A mesure que l'année avance, ses élèves lui en demandent tous plus les uns que les autres. La belle Ophélie reste muette, Axel trimballe en classe ses amis imaginaires et Jolan se réfugie sous les meubles comme un animal farouche... Olivia devra donc se remettre en question et prendre des décisions qui la laisseront la tête vide… et le coeur plein.

Après 180 jours et des poussières, Julie Marcotte est de retour avec un nouveau roman inspiré de son quotidien d'enseignante au primaire. Ses écrits sont nourris d'anecdotes souvent réelles, savoureuses et touchantes. Elle-même mère de trois enfants, elle dépeint avec justesse et sensibilité la réalité des mamans qui jonglent avec le casse-tête de la conciliation travail-famille en y mettant tout leur coeur et leur bonne volonté.