La Princesse de Clèves

La jeune héritière mademoiselle de Chartres consent à épouser le prince de Clèves à l’âge de 16 ans. Mais son mari se rend compte que la jeune fille ne l’aime ni ne le désire vraiment et s’en désespère. Quand paraît le duc de Nemours, elle s’en émeut et éprouve enfin ces sentiments et transports que cherche en vain à lui inspirer son époux. L’attirance est réciproque, Nemours cherche à assouvir sa passion, mais la princesse de Clèves lui échappe : en elle, les premiers émois amoureux bataillent avec son éducation et le serment de fidélité qu’elle a juré devant Dieu, sans avoir conscience de ce à quoi elle s’engageait.

Compléments