Mamaskatch

« Dans les arômes de la tisane à la menthe sauvage et du ragoût d'orignal, Bertha, la mère de Darrel J. McLeod, lui transmet la fierté de la culture et du mysticisme de leurs ancêtres cris. Elle lui lègue aussi une part du lourd fardeau des traumatismes de sa jeunesse, passée dans les pensionnats catholiques d'Alberta où on l'avait envoyée de force. Dans un tourbillon d'événements difficiles, Bertha devient instable, et Darrel se met à peiner à l'école et dans la poursuite de ses ambitions musicales. Alors que la famille change sans cesse de foyer, il est témoin de nombreuses scènes de violence, doit prendre soin de ses frères et sœurs, et subit les abus de son père adoptif.En parallèle, le cheminement de son frère, qui deviendra sa sœur, le fait s'interroger sur sa propre identité et sur sa sexualité.Mamaskatch (mot de langue cri proféré quand des rêves sont partagés) est un récit superbement écrit, d'une honnêteté absolue, où l'on découvre avec le narrateur les forces mystérieuses et profondes qui lui permettront de survivre, puis de s'accomplir dans une vie aventureuse et heureuse. »